La Côte d’Azur décroche le label French Tech !

La Côte d’Azur décroche le label French Tech !

Rassemblés derrière une candidature unique, les entrepreneurs et acteurs du numérique de la Côte d’Azur se mobilisent depuis plusieurs années à Nice, Sophia Antipolis, Cannes, Grasse et au-delà pour l’obtention du Label French Tech.
Et cette année voit leurs engagements et motivations récompensés ! La labellisation a été officialisée depuis New York le 24 Juin 2015 par Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au Numérique !

Brest, Caen, Rouen, le Havre et Nice : telles sont les nouvelles villes que Bercy a choisi pour recevoir le label FrenchTech pour cette seconde vague.

Axelle Lemaire annonce 8 nouvelles labellisations :

Convaincu que l’éclosion de startups susceptibles de devenir des leaders internationaux passe par la structuration d’écosystèmes dynamiques et fédérés, l’Etat a lancé un programme de labellisation de "Métropoles French Tech" pour identifier des écosystèmes.

« L’objectif premier du label Métropole French Tech était de susciter partout une mobilisation collective de tous les acteurs, privés et publics, en faveur de la croissance des startups françaises : ce pari est tenu. L’engouement a été extraordinaire. Des milliers des personnes, entrepreneurs en tête, ont construit ensemble au fil des mois des projets ambitieux pour leur territoire et pour leurs startups. Je tiens à les féliciter tous. » déclare Axelle Lemaire.

Faisant suite à la désignation de 9 Métropoles French Tech en novembre dernier, 8 nouveaux écosystèmes sont aujourd’hui labellisés :

- 4 nouvelles Métropoles French Tech : Brest Tech plus (Brest, Morlaix, Quimper et Lannion), Normandy French Tech (Rouen, Caen et Le Havre), Lor’NTech (Metz, Nancy, Thionville et Epinal) et French Tech Côte d’Azur (Nice, Cannes, Grasse et Sophia-Antipolis). Les désormais 13 Métropoles French Tech au coté de Paris, joueront un rôle de moteur pour l’ensemble de l’écosystème français.

- Emmanuel Macron et Axelle Lemaire ont décidé de labelliser également des dynamiques spécifiques remarquables dans 4 écosystèmes candidats, en leur attribuant un label thématique, « French Tech », à titre pilote : Alsace pour les MedTech, Avignon les CultureTech, Saint-Etienne le DesignTech et Angers les IoT-Tech. Les conditions de candidature à ces labels thématiques pour d’autres écosystèmes seront précisées à la rentrée, ainsi que les autres thématiques proposées.

Pour rappel, quatorze candidats étaient en lice pour cette 2ème vague de labellisation. Il s’agit de (par ordre de dépôt de dossier) : Toulon, French Tech Normandy (Rouen-Caen-Le Havre), Saint-Etienne, French Tech Côte d’Azur (Nice, Cannes, Grasse, Sophia-Antipolis), Brest+ (Brest, Morlaix, Quimper, Lannion), LorNtech (Metz, Nancy, Thionville, Epinal), Annecy, Avignon, French Tech Alsace (Strasbourg, Mulhouse), French Tech Loire Valley (Orléans-Tours), French Tech Poitou-Charente (La Rochelle, Poitiers, Angoulême, Niort), Limoges, Grand Besançon, Angers.

Source : petites-affiches.fr